E-commerce alimentaire : quelles solutions de robotisation ?

E-COMMERCE ALIMENTAIRE : LE CONTEXTE

La vente de produits de grande consommation en ligne ne cesse d’augmenter depuis ces dernières années. Déjà fortement plébiscitée, la tendance continue de croître et promet de s’installer durablement dans les habitudes de consommation des ménages. Elle pousse les grandes enseignes à proposer différents services : Drive, Click & Collect, livraison à domicile. Ces nouveaux modes de mise à disposition des marchandises demandent une organisation différente des canaux traditionnels. Les grandes enseignes du secteur doivent mettre en place de nouveaux modèles logistiques performants avec le défi de ne pas impacter de surcoût tarifaire au client final.

E-COMMERCE ALIMENTAIRE : LES ENJEUX

Face à cet engouement, les distributeurs doivent faire face à une concurrence accrue ; chaque enseigne propose désormais son panel de services en ligne. Pour se différencier et répondre aux exigences croissantes de la clientèle, il est essentiel de porter l’accent sur la qualité de service, les délais, la disponibilité des produits et une grande souplesse des créneaux de collecte. L’objectif ? Une expérience client irréprochable, pour fidéliser autant que possible des utilisateurs versatiles et soucieux de qualité. Autant de leviers de performance qui nécessitent des stratégies logistiques adaptées, appuyées par de l’automatisation pensée pour chaque typologie de plateforme.

E-COMMERCE ALIMENTAIRE : POUR QUELLES ORGANISATIONS SUPPLY CHAIN ?

Les organisations supply chain possibles sont multiples et s’adaptent avant tout aux contraintes opérationnelles des points de distribution : surface disponible, mode de préparation, modes de retrait possibles, etc... L’ambition de conquête de parts de marché, par la densification du maillage territoire et la multiplication de points de proximité, ne doit pas éluder l’objectif rationnel d’équilibre entre optimisation des coûts fonciers, logistiques, de transport et de personnel. L’industrialisation de la préparation des commandes est une variable essentielle majeure de cette équation. Deux modèles principaux existent. Ils peuvent coexister au sein d’une même organisation, en fonction du lieu de réalisation des commandes clients : préparation de commandes en entrepôt central, avec la mise en place de livraisons fréquentes vers les sites de distribution. Préparation de commandes localisée, sur un site dédié ou accolé à un point de vente existant.

E-COMMERCE ALIMENTAIRE : L’ENTREPÔT CENTRAL

L’entrepôt central réalise la préparation des commandes qui seront ensuite livrées aux sites de distribution, où elles sont stockées temporairement avant livraison à domicile(micro-hub urbain) ou retrait par le client (drive solo ou accolé à un magasin existant). L’entrepôt central peut également jouer le rôle de point de retrait dans le cas d’une organisation drive étoile avec livraison à des drives satellite.

E-COMMERCE ALIMENTAIRE : LE MICRO-HUB URBAIN

Localisé en zone urbaine ou péri-urbaine, le microhub urbain est le maillon entre l’entrepôt central et les véhicules réalisant les tournées de livraison.

E-COMMERCE ALIMENTAIRE : LE MICRO-CENTRE DE PRÉPARATION DE COMMANDES

Localisé en zone urbaine ou péri-urbaine, ce site dédié traite soit des commandes destinées à un retrait en mode drive, soit à la livraison à domicile – et plus rarement les deux.

E-COMMERCE ALIMENTAIRE : LE DRIVE SATELLITE

Solo ou accolé à un magasin existant, les commandes livrées par l’entrepôt central ou le drive principal y sont stockées temporairement avant retrait par les clients.

E-COMMERCE ALIMENTAIRE : LE SUPERMARCHÉ 

En complément des activités classiques d’un point de vente, le magasin propose une préparation de commandes localisées permettant de proposer différents modes de retrait au client final : drive, guichet et casiers automatiques. Le supermarché devient ainsi un centre logistique de proximité.

 

E-COMMERCE ALIMENTAIRE : QUELS SONT LES PROCESSUS ROBOTISABLES ?

 

LES POINTS CLEFS DU E-COMMERCE ALIMENTAIRE

E-COMMERCE ALIMENTAIRE : LA GESTION TRI-TEMPÉRATURE 

Qui dit e-commerce alimentaire dit vente de produits frais et surgelés : le respect strict des conditions de stockage par zone température est un impératif. La mise en œuvre de processus de préparation et de stockage temporaire des commandes finalisées doit nécessairement s’appuyer sur des équipements capables de fonctionner en environnement ambiant (>+8°C), frais (+0°C à 8°C) et froid négatif (jusqu’à -28°C). 

E-COMMERCE ALIMENTAIRE : LA COMPACITÉ

La capacité à optimiser le volume disponible est un enjeu essentiel, aussi bien pour reconvertir un site à l’empreinte foncière limitée, que pour intégrer un système dans la réserve d’un supermarché existant. Pour atteindre l’objectif d’accroissement du chiffre d’affaires à surface égale, la solution doit être capable d’utiliser toute la hauteur disponible du bâtiment existant, tout en étant en mesure d’accoler et empiler des zones dédiées par température.

E-COMMERCE ALIMENTAIRE : LA RÉACTIVITÉ

Comme dans toute activité e-commerce, la réactivité est un élément-clé de la différenciation. Être capable d’accepter des commandes avec des délais réduits de retrait ou de livraison induit un processus performant et hautement disponible. Notre système X-PTS à navettes captives associé à nos postes goods-to-person Pick Station garantit des temps de préparation minimum associés à un délai de réaction immédiat. Cette performance est également un élément essentiel pour augmenter le nombre de retraits ou livraisons possibles par créneau horaire.

E-COMMERCE ALIMENTAIRE : LE PILOTAGE 

Le système de pilotage est un l’élément essentiel pour ordonnancer et synchroniser les préparations par zone de température, en fonction des commandes reçues au fil de l’eau et de leur délai de réalisation. En complément, la visibilité temps réel sur les stocks avec un haut niveau de fiabilité est également primordiale pour déclencher au plus juste les approvisionnements.

POURQUOI ROBOTISER LE-COMMERCE ALIMENTAIRE

1. AUGMENTER LE CHIFFRE D’AFFAIRES À SURFACE IDENTIQUE

A volume équivalent, la robotisation de vos processus vous permet de stocker un catalogue plus large de références, d’accroître significativement la productivité tout en améliorant nettement l’ergonomie des postes opérateurs.

2. DÉMULTIPLIER LA FRÉQUENCE DES RETRAITS ET LIVRAISONS SUR UNE MÊME PLAGE TEMPORELLE 

Les commandes finalisées sont stockées de manière optimale dans le système de stockage automatisé, permettant un retrait de l’ensemble des colis en quelques minutes, quelle que soit leur température de stockage et quel que soit l’ordre d’arrivée des clients.

3. ANTICIPER LES ÉVOLUTIONS DES PROFILS DE COMMANDES

Quelle sera l’évolution du panier moyen des consommateurs ? Quelle sera l’évolution de leur fréquence d’achat ? Une solution robotisée robuste permettra d’absorber sereinement un changement temporaire ou définitif de l’activité.

Veuillez saisir vos informations dans le formulaire afin que nous puissions vous envoyer le lien de téléchargement par mail.

Télécharger

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.